NOS FONDATEURS

IMG_5961.PNG

Née à Montréal, Cheryl Walker a toujours souhaité aider et améliorer le sort des enfants et familles vulnérables. Aussi, quand en 2004, Lambert, son époux d'origine congolaise, reçoit une offre pour un poste d'expatrié au Congo, ils se disent que c'est peut-être une chance d'aider et de changer les choses. Sans hésiter, ils vendent la maison qu’ils viennent de construire et déménagent à Pointe-Noire avec leurs trois petits garçons.

À leur arrivée au Congo, le couple est choqué par le contraste entre la beauté des lieux et la pauvreté extrême des gens. Pour Cheryl, une telle souffrance était difficile à accepter. Secouée par ce choc culturel profond, confrontée à des problèmes de santé, à un sentiment de solitude et une série de défis, la famille revient au Canada alors que Cheryl attend son quatrième enfant.

Cependant, une fois rentrés, Cheryl et Lambert sentent qu’ils font fausse route… Ils réalisent qu’ils ne peuvent pas poursuivre leur vie dans le confort du Canada en oubliant tout ce dont ils ont été témoins au Congo. Leur vie prend alors un nouveau sens.

Convaincu que sa mission était de créer, en République du Congo, une structure dédiée aux enfants abandonnés et vulnérables, le couple Laki-Laka a rencontré des représentants du gouvernement qui ont accepté la création d'un organisme de bienfaisance. Portés par cet objectif et leur nouvelle orientation, ils sont parvenus – la même année – à réunir une superbe équipe et à obtenir le statut d’organisme de charité enregistré au Canada. L’organisme a ensuite précisé ses domaines d’intervention en priorisant les enfants orphelins et les femmes vulnérables. En juin 2014, Villages Mwana ouvrait les portes du premier Refuge Mwana à Pointe-Noire au Congo.

NOTRE HISTOIRE

Villages Mwana est l’histoire d’un rêve devenu réalité : aider un enfant à la fois. En congolais, « Mwana » signifie « enfant », et la volonté d’affirmer la beauté et la dignité de chaque vie, particulièrement celle des orphelins et des personnes vulnérables, est ce qui a permis à l’organisme d’être ce qu’il est devenu aujourd’hui. En savoir plus sur nos cofondateurs, leur expérience personnelle de la compassion transformée en détermination.

2010 Après de longues recherches au Congo pour cerner les domaines où les besoins sont les plus importants, les cofondateurs Cheryl (Canadienne) et Lambert (Congolais) Laki-Laka, soutenus par les futurs membres du conseil d’administration, fondent Villages Mwana, un organisme à but non lucratif basé au Canada. Un partenariat avec un pasteur local permet alors de construire un abri Siloé pour les enfants des rues.

2012 La famille Laki-Laka s’installe au Congo avec ses six enfants et Villages Mwana entreprend le soutien de familles marginalisées et vulnérables.

2014 Ouverture de la Maison Mwana, un refuge pour les orphelins et les enfants vulnérables. Embauche d’un personnel congolais à part entière en tant que soignants, gérant de maison et agent de liaison communautaire.

2015 Mwana est enregistrée aux Etats-Unis comme organisme à but non lucratif et engage un dialogue sans précédent avec des représentants judiciaires et gouvernementaux au Congo pour traiter des problèmes tels que le trafic d’enfants et pour échanger sur les bonnes pratiques de soins globaux et éthiques de haut niveau pour les orphelins.

2016 Cérémonie d’inauguration d'un nouveau centre de Villages Mwana dans la région de la Bouansa, futur site agricole autosuffisant grâce au don de deux parcelles de terrain à Nkayi ; invitation à reproduire dans cette région le modèle d'aide aux orphelins et familles vulnérables mis en place sur Pointe-Noire.

2017 Achat d’un terrain à Pointe-Noire pour construire un Refuge permanent pour Mwana (actuellement en location) et un centre national pour nos activités dans le pays. Cinq enfants ont rejoint leurs familles adoptives pour la vie ! Le nombre d’enfants et de familles aidés a doublé par rapport à l’année précédente.

2018 Mwana est officiellement enregistré en France afin de développer le soutien aux enfants abandonnés et aux familles vulnérables. Mwana accueille près de 40 enfants en 6 mois, dont certains à besoins spécifiques.

Depuis la création de Villages Mwana, nous avons aidé plus de 185 enfants vulnérables dans la communauté; 70 adultes (principalement des femmes vulnérables) dans le but de la préservation familiale;  et 67 enfants à nos soins à temps plein dans le Refuge Mwana